Lundi 27 janvier 2020

Querelles de bac à sable! (1 Corinthiens 3,1-8)


Lire le texte

Querelles, jalousies, partisans des uns contre les autres! La communauté de Corinthe, malgré ses hautes aspirations spirituelles, joue un triste spectacle. Les conditions de base de la vie communautaire n’y sont ni acquises ni pratiquées. Et nos Eglises, paroisses et communautés d’aujourd’hui n’échappent pas toujours à ces dérives… L’éducation à la vie communautaire des Corinthiens doit donc repartir du point zéro, à savoir celui du nourrisson qui ne peut consommer que du lait! Si les Corinthiens sont charnels, cela n’a rien à voir avec ce que l’on a parfois nommé le péché de la chair, mais tout à voir avec la façon très quotidienne et «basique» dont on se comporte avec son prochain. Surtout quand il pense et ressent les choses différemment de nous. Et y compris sur le terrain de la foi. Pour Paul, la spiritualité chrétienne, dans son expression la plus haute, est la pratique de l’amour-agapé. Cet amour du prochain que le Christ a incarné. Cette pratique est exigeante et, au fond, elle n’a rien de naturel, de «charnel», pour utiliser le vocabulaire de l’époque. Puis Paul élargit le regard des Corinthiens. En se laissant happer par les conflits, ils oublient que leurs chefs de file ne sont que des relais imparfaits sur le chemin vers Dieu. Ils ne sont que des serviteurs à la fois indispensables et inutiles… seul Dieu fait croître.

Christophe Reymond

Prière: Seigneur, que le regard que nous tournons ensemble vers toi relativise nos conflits et nous conduise loin de la jalousie et des rivalités.  

Référence biblique : 1 Corinthiens 3, 1 - 8

Commentaire du 28.01.2020
Commentaire du 26.01.2020