Halloween

Depuis quelques semaines, des costumes de sorcières ou de monstres sont dans les rayons des magasins. Et, mercredi dernier, peut-être que des enfants costumés sont venus sonner à votre porte pour demander des bonbons. Halloween, cette fête américaine inspirée du folklore irlandais a débarquée depuis plusieurs années en Suisse. Même si cette fête a bien … Suite

Les apôtres, ambassadeurs de l’Evangile

«C’étaient pas des anges non plus, L’Évangile, ils l’avaient pas lu. Mais ils s’aimaient tout’s voil’s dehors…» disait Barassens dans sa chanson Les Copains d’Abord.  En entendant ces paroles à la radio, j’ai été interpellée: faut-il avoir nécessairement lu l’Evangile pour être quelqu’un de bien? Pourtant, la Bible regorge de personnes qui sont loin d’être des … Suite

A méditer

« Ami, il n’existe pas de paix dans l’avenir qui ne soit caché dans ce court moment présent. Il y a dans cette obscurité une splendeur et une joie ineffables si nous pouvions seulement les voir. Et pour voir, vous n’avez qu’à regarder. La vie est généreuse donatrice, mais nous, qui jugeons ses dons d’après l’apparence, nous … Suite

Le péché: mot qu’on n’aime pas

Il y a des mots qu’on n’aime pas ou qui dérangent. Pour moi, c’était le mot « péché ». J’associais ce mot à un acte, une parole ou une pensée que j’avais forcément, et à laquelle je ne pouvais rien faire. J’étais pécheresse un point c’est tout, que je le veuille ou non. Et je le resterai … Suite

Lundi de Pentecôte: et si on passait à l’action ?

Le lundi de Pentecôte c’est un peu comme Obélix dans Astérix : sa célébrité est due à celui qu’il suit à la trace. Puisque, malgré le statut de jour férié, on ne célèbre strictement rien le lundi de Pentecôte, tout comme le lundi de Pâques du reste. Pas de célébrations religieuses, pas de commémoration, pas … Suite

Le bonheur à tout prix

Les étalages regorgent de livres sur le bien-être et le bonheur. La recherche du bonheur est devenue notre graal. On nous martèle qu’il faut être heureux. C’est devenu un devoir. C’en est presque culpabilisant. Si par hasard nous avons un passage à vide, c’est la fin du monde. Les théologiens sont peut-être complices de cette … Suite